COMMENT PRENDRE LA BONNE DÉCISION EN 7 ÉTAPES

Lorsque vous devez prendre une décision importante, vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour prendre la bonne décision !

Dans la très grande majorité des cas, vous allez analyser la situation de manière rationnelle et intellectuelle. C’est une excellente chose !

1ère ÉTAPE : Ressentir

Toutefois, il existe en vous, une autre forme d’intelligence plus intuitive, qu’on pourrait qualifier d’intelligence du corps. Pour info, je rappelle que les scientifiques ont découvert au niveau du ventre, des cellules en tous points identiques à celles de notre cerveau !

  • Vous vous êtes déjà rendu compte que votre ventre réagit plus vite que votre conscience lorsque vous êtes impacté émotionnellement ?

 

Action : Ressentir

Analysez la situation rationnellement si elle s’y prête, mais prenez aussi le temps de vous « poser » une minute ou deux (ou davantage selon les cas) pour RESSENTIR dans votre corps comment vous réagissez considérant cette situation

Quelles sensations dans le corps ?

  1. Une sorte d’élan et d’enthousiasme ?
  2. Ou une sorte de malaise qui indique que c’est à contre cœur que vous décidez ça ?

2ème ÉTAPE : Bénéfices

Par ailleurs, les neurosciences vous montrent que votre cerveau est programmé pour vous éviter au maximum la souffrance et pour rechercher le plaisir immédiat. C’est sans doute ce qui entraîne en vous, cette irrépressible focalisation sur la « perte ».

Tous les domaines de votre vie sont concernés : amour, famille, argent, professionnel, santé, relations, etc.

C’est inévitable et quasi universel, dès que vous devez prendre une décision, vous ne pouvez pas vous empêcher de considérer la perte que va occasionner cette décision.

 

En voici un exemple :

  • Lors d’une séance de coaching, je me souviens d’une dame qui était sur le point de vendre son appartement pour déménager dans une maison joliment restaurée qu’elle venait d’acheter, avec vue imprenable sur le lac d’Annecy.

Bien que ce dont elle avait rêvé pendant 30 ans, était à deux doigts de se réaliser, elle éprouvait une intarissable tristesse à l’idée de devoir vendre son vieil appartement et de le quitter. « C’est un crève-cœur » disait-elle ! Surprenant, n’est-ce pas ?

En fait, elle gardait les yeux rivés sur cet appartement qu’elle connaissait si bien, sans pouvoir passer à autre chose tant elle était accaparée par cette pensée de perdre son vieil appartement !

Alors, je l’ai aidé à porter son regard sur la merveilleuse opportunité que représenterait cette nouvelle maison. Je l’ai amené à ressentir la chance qu’elle avait d’aller vivre dans ce lieu magnifique.

Dès qu’elle eût cessé de répéter en boucle la liste des pertes que représentait le fait de quitter son ancien logement, je lui posai la question suivante :

Pourquoi cette nouvelle maison vous plait-elle tant ? Vous m’avez dit qu’elle représente le rêve de toute une vie…

      Alors, elle se mit à décrire cette maion dans le détail, en insistant sur le fait que la vue sur le lac était pour elle un bonheur sans pareil ! (On la comprend)

C’est alors que son humeur changeât radicalement. Envolée la tristesse ! Ses yeux pétillaient ; son énergie était complètement différente ; elle était en train de « se vivre »  dans sa nouvelle maison et ça la rendait visiblement heureuse !

Ça vous parle ?

  • J’irai signer le compromis dès cet après-midi lança-t’elle en partant !

La seule chose qui avait changé, était simplement le fait qu’elle avait enfin orienté son attention sur les BÉNÉFICES plutôt que sur les pertes !

 

Action : Bénéfices

Orientez votre attention sur les BÉNÉFICES plutôt que sur les pertes au moment de prendre votre décision !

3ème ÉTAPE : Action / Joie

Lorsque vous êtes en train de soupeser les éléments d’une situation donnée, privilégiez une décision qui favorise l’action.

Des peurs sont souvent à l’origine d’un manque d’audace et surtout d’un manque d’action. Or,

la meilleure façon de surmonter la peur, est l’action !

En l’occurrence la peur correspond à l’idée qu’on se fait des choses, ce qui n’est qu’une interprétation spéculative de la réalité.

Une fois dans la dynamique d’action, on évolue dans l’instant présent en réintégrant la plus grande partie de notre potentiel et donc notre force qui s’appuie sur nos qualités et nos valeurs.

Il est fréquent de ressentir une certaine joie, simplement parce que nous faisons preuve de courage (lit. rage au cœur) et que nous nous rapprochons de nous-même.

C’est le fait d’y mettre tout notre cœur qui nous fait ressentir de la joie.

 

Action : Mettez du cœur à l’action !

4ème ÉTAPE : Respectez vos valeurs

   Vos valeurs déterminent le chemin que vous allez suivre pour atteindre un objectif donné, ainsi que les moyens utilisés pour y parvenir.

C’est un élément fondamental à respecter dans n’importe quelle prise de décision. Nous payons cher un manquement à cette règle !

Si je vous propose 100 000 Euros pour effectuer un « petit » travail pour moi, vous risquez d’être intéressé. En revanche, si je vous dis qu’il faudra tuer quelqu’un pour les obtenir, vous allez tout de suite sentir une barrière infranchissable s’ériger en vous, face à cette proposition qui s’oppose violemment (tout du moins je l’espère 😉 à vos valeurs !

 

Action : Respectez vos valeurs

      Lorsqu’il vous semble que votre choix est fait, prenez le temps d’examiner si rien ne vient heurter ou entrer en contradiction avec vos valeurs en votre for intérieur.

Pour ce faire, vous pouvez vous mettre en contact avec votre corps et observer comment vous vous sentez à l’intérieur (ventre, plexus solaire, gorge) face à cette décision !

 

 Voici quelques expressions du langage populaire en lien avec les ressentis possibles quand une décision ne respecte pas vos valeurs :

  • Ça me fait mal au ventre de devoir faire ça
  • Ça me reste en travers de la gorge
  • Je me sens mal par rapport à ça
  • Ça me donne envie de vomir
  • Ça me dégoûte
  • Ça m’écœure
  • J’ai l’estomac noué
  • J’en ai plein le dos
  • Ça me coupe les jambes
  • Ça me donne la nausée
  • Ça me serre les tripes

5ème ÉTAPE : Responsabilité – Assumez les conséquences

Toute décision entraîne des conséquences avec leurs corollaires !

Si je décide d’acheter la toute nouvelle BMW 330e iPerformance avec propulsion Plug-in Hybrid, la conséquence est que

  • je vais devoir assumer les 490 € par mois du crédit !

et les corollaires sont que

  • je vais devoir faire des coupes franches dans mon budget mensuel ! T’en pense quoi chérie ?

Vous devenez responsable des conséquences et de leurs effets (les corollaires), dès que vous prenez une décision.

Faire l’autruche et ne penser qu’au plaisir de s’afficher au volant de la belle auto, est un comportement tentant mais qui reste enfantin et irresponsable.

Action : Prenez la responsabilité de votre décision et sachez assumer les conséquences avec leurs corollaires !

6ème ÉTAPE : Tranchez

Il existe une tendance dans le management à l’heure actuelle, qui consiste à trouver un consensus face à une situation délicate.

Ceux qui le trouvent ont l’impression de « sauver le monde ». Et les autres se sentent compris et considérés. Tout à l’air pour le mieux dans le meilleur des mondes, semble-t-il. Le hic c’est qu’il y a un « oui mais… » qui va bien embrasser le décideur et qui va indisposer les autres ! Oups !

En effet, dans 99% des cas, le consensus va conduire à prendre une décision mièvre qui, si elle a le mérite de préserver les susceptibilités et les égos de part et d’autre, ne fera que très peu avancer la situation.

Dans certains cas, pour obtenir une avancée significative, il va falloir se la jouer docteur Mamour* et trancher dans le vif tout en gardant une cote de popularité équivalente au dit docteur ! Dur dur !…

C’est le moment de projeter son regard vers l’avant (2ème étape) et même un peu plus loin (7ème étape).

En effet, dans un premier temps, ce genre de décision va vous attirer les foudres et les ressentiments de votre entourage (ou de votre petit moi restreint si vous êtes le seul con cerné dans cette affaire) et engendrer des critiques à n’en plus finir. Critiques inversement proportionnelles à la connaissance du dossier la plupart du temps. Amusant, non ? Oui, mais (encore un !) pas forcément facile à vivre.

Effectivement, ce n’est que dans un second temps, quand on commencera à constater l’efficacité de la « coupe franche », que votre cote d’amour ira de nouveau tutoyer les cumulonimbus.

Ouf ! On vous aime à nouveau et vous vous aimez d’avoir eu le cran et l’audace de prendre une décision difficile oui, mais (c’est le dernier, c’est juré) juste, au final !

 

Action franche : Tranchez

Prenez une décision franche. Soyez ferme (vous vous rappelez la dame avec sa ferme super cool au bord du lac…) et tranchez en faveur de l’avenir même si ça génère de la souffrance au départ !

7ème ÉTAPE : An-ti-ci-pa-tion !

Ma septième étape concerne l’anticipation !

Vous avez remarqué ? On garde toujours le meilleur pour la fin ! Voici donc le dessert :

Quel que soit le domaine de vie concerné : L’ANTICIPATION EST MÈRE DU SUCCÈS !

Que ce soit aux échecs ou avec les femmes, avoir une longueur d’avance c’est marcher sur la Voie de la Réussite !

 

Action : An-ti-ci-pa-tion !

      Avant chaque décision projetez-vous en avant, imaginez la décision ayant déjà produit ses effets et extrapolez les effets produits et les résultats obtenus.

Quand vous êtes en train de prendre la décision : anticipez !

Quand vous avez pris la décision : continuer à… devinez quoi ?

Si vous gardez une longueur d’avance dans votre vie, vous en remercier tous les jours de votre vie et au final, il est bien possible que vous m’aimiez plus que le docteur Mamour pour vous avoir mis sur la voie !

– Vous croyez qu’il anticipe le docteur Mamour ? 😉

 

* Le docteur Mamour est le séduisant neurochirurgien de la série Grey’s Anatomy incarné par Patrick Dempsey.

 

Articles relatifs : COMMENT ARRÊTER LA PROCRASTINATIONCOMMENT ARRÊTER LE STRESS EN 3 MINUTES CHRONO

With love,

 

Pierre Le Garrérès – En vol entre Odessa et Munich – © 2017